Croqueurs de Nature

La nature en images, et bien plus…

Sortie croquis à Toulouse, mai 2013

Posté le 31 juillet 2013 à 19h 00 dans Carnets de Nicolas par
NB : cet article parait dans l’ordre en version française, puis en versions anglaise et espagnole / First, french text and english and spanish textes / Primero versión francesa, luego, versiones inglesa y española.

En ce week-end prolongé de l’Ascension en cette année 2013, et désireux d’aller non seulement dessiner en plein air, mais aussi être accompagné, je me suis donc intégré, sur 2 jours, dans un groupe, et dans le cadre d’une sortie « randocroquis » sur Toulouse animée par Vincent Desplanche (pour en savoir plus sur l’organisme et l’animateur, vous pourrez cliquer sur des liens en fin d’article).
J’ai ainsi retrouvé avec plaisir  une connaissance espagnole habitant  Barcelone, rencontrée l’année précédente dans le Haut Doubs dans le cadre d’un séjour aquarelliques qu’organise régulièrement le talentueux carnettiste voyageur Alain Marc dans cette région.

Nous avons commencé notre ballade artistique sur la Place St Cyprien dans la Ville Rose par un croquis architectural après une démonstration de Vincent. J’ai choisi d’en faire un rendu au stylo bille.

By this long weekend of the year 2013’s Ascension Day, and willing not only to draw outdoor but also to be accompanied, I decided to join a group for two days.It was an outing named ‘randocroquis’ and was animated by Vincent Desplanche (to learn more about the Organization and the trainer, you can click on the links at the end of the article).It was a pleasure to find a Spanish friend living in Barcelona whom I met the previous year in the ‘Haut Doubs’ during an artistic stay organized by the talentuous  Alain Marc in this area regularly.
We began our artistic work at the St Cyprian Place by an architectural sketch after  Vincent’s demonstration. I chose to draw with a ballpoint pen.

Deseoso de dibujar fuera, y  acompañado, soy junta a un grupo, en el marco de una salida « randocroquis  » en la cuidad de Tolosa y animada por Vincente Desplanche. Recobré con mucho gusto un conocimienta española de Barcelona, encontrada el año pasado en la provincia francesa del Doubs durante un período de prácticas de acuarela  que organiza regularmente el talentoso  acuarelista Alain Marc.
Primero dibujo de nuestro paseo artístico, la Plaza San Cypriano con un bosquejo arquitectural después de una demostración de Vincente. Elegí hacerlo una devolución al bolígrafo.

 

 

Place St Cyprien à Toulouse

 Dimanche 19 mai 2013

 

Nous avons ensuite poursuivi par des exercices de croquis de personnages au marché St Cyprien situé à proximité. Aimant dessiner l’architecture, je n’ai pu m’empêcher d’y ajouter l’environnement, d’autant plus que le bâtiment présente des caractéristiques esthétiques intéressantes. Cette fois ci, j’ai opté pour la plume à  l’encre sépia.

We have then made some sketches exercises of Characters in the St Cyprian Market situated nearby. As I love to draw architecture , I could not help myself in putting the environment, even more that the building has some interesting esthetic characteristics. This time I chose to draw with a sepia coloured ink pen.

 —

Luego perseguimos por ejercicios de bosquejo de personajes en el mercado San Cypriano situado en las cercanías. Gustando dibujar la arquitectura, no pude abstenerme de añadir a eso el entorno, ya que el edificio presente características estéticas interesantes. Esta vez aquí, elegí por la pluma con tinta sepia.

 

Le marché St Cyprien à Toulouse (1)

  Dimanche 19 mai 2013

 

Le marché St Cyprien à Toulouse (2)

 Dimanche 19 mai 2013

 

 

Sur ce dernier travail sur ce marché, j’ai choisi également de diluer à l’eau mes tracés à la plume.

 —

For this last work in this market, I chose to add water to my pen-drawn sketch.

Sobre este último trabajo sobre este mercado, también elegí diluir al agua mis trazados.

 

 

 Le marché St Cyprien à Toulouse (3)

Dimanche 19 mai 2013

 

La vue des produits vendus sur le marché nous ont naturellement mis l’eau à la bouche et après nous  être restaurés, nous avons poursuivi par une étude sur une enfilade d’immeubles à proximité de cette place. J’en ai profité ensuite pour dessiner un détail de façade.

The sight of the products sold in the market has watered our mouths, and after having lunch, we continued with a study of a row of buildings near the square. I then took the opportunity to draw a part of the building.

Tuvimos naturalmente hambre al fin del ejercicio del mercado, y despues el almuerzo, proseguimos por un estudio de edificios cerca de la plaza. Saqué para dibujar también un parte de fachada.

 

La rue Réclusane à Toulouse

 Dimanche 19 mai 2013

 

 Une façade de la rue Réclusane

 Dimanche 19 mai 2013

 

Pour terminer la journée, juste avant qu’il ne pleuve, nous nous sommes dirigés vers la Garonne de manière à « immortaliser » par une aquarelle le Pont Neuf, magnifique ouvrage dont la construction fut terminée en 1632.

To end this day, just before it rains, we headed towards the Garonne in order to capture the « Pont Neuf’’, a beautiful bridge whose construction was completed in 1632.

 —

Para acabar el día, justo antes que llueva, nos dirigimos hacia el Garona para dibujar el Puente Nuevo, la magnífica obra acabada en 1632.

 

Le Pont Neuf à Toulouse

 Dimanche 19 mai 2013

 

Par un lundi enfin plus ensoleillé, rendez vous était pris au parc Compans-Caffarelli vers lequel je me suis dirigé en longeant le Canal du Midi depuis mon hôtel près de la gare Matabiau. Au passage, je me suis remémoré ma randonnée à vélo sur 7 jours le long de ses 240 km, 9 mois plus tôt et particulièrement ma 1ère journée dans la ville et le point de départ à l’Embouchure.

 —

By a sunny Monday, appointment was made at Compans-Caffarelli Park to which I went along the Canal du Midi from my hotel near the Matabiau Railway Station. By the way, I remembered my bike ride during seven days along its 240 km nine months ago and especially my first day in the city and the starting point of the mouthpiece.

 —

Por un lunes más soleado, nos encontramos al jardín Compans-Caffarelli. Me dirigí hasta este sitio andando cerca del Canal del Mediodía desde mi hotel situado frente a la estación Matabiau. Me acordé de mi trayecto a bicicleta el año pasado, sobre los 240 km de esta vía de agua.

 —

Ci dessous, avant le 1er travail de la journée, voici 2 de mes aquarelles sur les Ponts Jumeaux et le Bas relief de Lucas, qui sont présentées également sur des articles que j’écris sur le blog consacré au Chef d’œuvre de Riquet. Je vous en indiquerai le lien en fin de récit.

 —

Below you can discover two of my watercolor works on the Twin Bridges and Lucas’ masterpiece, which are also mentioned in the articles which I wrote on the Blog dedicated to Riquet’s canal. I will give you the link at the end of the story.

 —

Abajo, antes de mostrar el primero trabajo del día, pueden ver dos de mais acuarelas tratando de los Puentes Gemelos y de la escultura de Lucas. Son presentadas sobre artículos que escribo sobre el blog dedicado a la obra de Riquet. Les señalaré el enlace al final de este texto.

 

 

Les Pont Jumeaux

 Dimanche 13 août 2012

 

le Bas Relief de Lucas

 Dimanche 13 août 2012

 

Le parc Compans-Caffarelli (1)

 Lundi 20 mai 2013

 

Nous poursuivons la matinée dans ce magnifique jardin japonisant au bord d’un petit pont qui nous « transporte » en Extrême Orient. Quelques promeneurs viennent à notre rencontre et je leur fais part de mes propres remises en question permanente sur la qualité de mon travail et mon impression d’en savoir de moins en moins au fur et à mesure que j’avance. L’un d’entre eux me répond fort justement que ce sont les limites que je repousse à chaque fois.

We pursue the morning in this beautiful Japanese style garden on the edge of a small bridge which ‘carry’ us in the Far East. Some walkers come to meet us and I tell them about my permanent questionings on the quality of my work and that I have the impression that I know less and less as I move forward. One on them answered quite rightly that It was my limits which I move upwards every time.

Proseguimos la mañana en este jardín magnífico del estilo japonés cerca de un pequeño puente que nos hace pensar en el Lejano Oriente. Algunos paseantes vienen a encontrarnos y les doy parte de mis dudas sobre la calidad de mi trabajo y mi impresión de saber sobre eso cada vez menos a medida que dibujo. Un hombre me responde muy justamente que esto son los límites que rechazo.
 

Le parc Compans-Caffarelli (2)

Lundi 20 mai 2013

 

Le parc Compans-Caffarelli (3)

Lundi 20 mai 2013

 

L’après-midi est consacrée au thème du Canal de Brienne et à l’écluse de St Pierre qui le termine. Suit une aquarelle depuis le pont et deux travaux sur l’ouvrage qui marque la sortie (ou l’entrée selon le sens emprunté) du cour d’eau sur la Garonne. Le dernier exercice a été réalisé en 5 mn chrono suite à une démonstration de Vincent.

The afternoon is devoted to the theme of the Canal de Brienne and St Peter’s lock that terminates it. Then follows a watercolor session from the bridge and two works on the lock which marks the exit (or entry within the meaning borrowed) of the water court on the Garonne. This last exercise was a 5 minutes work following Vincent’s demonstration.

La tarde es dedicada al tema del Canal de Brienne y a la esclusa de San Pedro que lo acaba. Sigue una acuarela desde el puente y dos trabajos sobre la obra que marca la salida (o la entrada según la dirección de la via de agua sobre el Garona. El último ejercicio fue realizado en 5 minutos en respuesta a una demostración de Vincente.
 

Sur les bords du Canal de Brienne

 Lundi 20 mai 2013

 

L'écluse St Pierre (1)
Lundi 20 mai 2013

 

L'écluse St Pierre (2)
Lundi 20 mai 2013

 

Et c’est sur cet endroit que je termine mes 2 agréables journées sur Toulouse riche en échanges partagés autour de la créativité. J’aurai l’occasion de vous relater, dans un nouvel article, le récit d’une sortie parisienne, toujours animé par Vincent.
C’est tout … pour le moment !

Nicolas.

And it’s from this place that I end my 2 interesting days in Toulouse witch was rich in shared exchanges around creativity. I’ll have the opportunity to relate to you in a new article, a Parisian exit, still anmated by Vincent.
That’s all … for the moment!
Nicholas (translation Mike Andony).

Y es sobre el lugar que acabo mis 2 días agradables sobre Tolosa rica en intercambios compartidos alrededor de la creatividad. Tendré la oportunidad de hacerle compartir, en un nuevo artículo, el cuento de una salida en París, siempre animada por Vincente.
¡ Es todo, por el momento!
Nicolàs (traduccion Nicolàs Dürr) .

 —

Sur les liens qui suivent, mes travaux sur le site de l’embouchure 1ère partie et 2ème partie.

« Randocroquis », ici.

Vincent Desplanche,  et là aussi.

Alain Marc, sur ce lien.

Un article d’Alain Marc sur Toulouse, avec une très belle représentation du Pont Neuf.

20 commentaires pour  « Sortie croquis à Toulouse, mai 2013 »

  1. Marcel dit :

    Très interessant compte rendu de vos deux journées qui ont due vous être très agréable, en plus une ville que je connais bien.

  2. Cela me plaît toujours autant
    A bientôt sur votre blog
    Nathalie

  3. lydie dit :

    Merci de me faire retrouver tous ces lieux d’une ville que je connais bien et adore

  4. sonia privat dit :

    Bravo Nicolas,tu as fait un super boulot! bises Sonia

  5. EGGERMONT Charlotte dit :

    Bonjour Nicolas,
    J’admire beaucoup tes productions empreintes de douceurs et de sérénité, tes croquis à la plume et tes aquarelles laissent percevoir la vie que tu as saisie. Très frais.
    amitiés, Charlotte.

  6. Un croquis en 5mn chrono, cela laisse rêveur ou plutôt rêveuse.Tu as bien capté (et choisi) le jeu des courbes, et j’ai un faible pour les dessins rapides qui portent un soupçon de couleur…Je connais bien Toulouse, je regarde avec plaisir ces vues que tu as réalisées, et me réjouis aussi de découvrir à l’instant la case à cocher pour la liste de diffusion! Bravo et merci à tous les deux pour le temps passé pour que tout fonctionne!
    Je coche!

  7. Elda dit :

    Merci, Nicolas, j’adore ton blog.

    Tu español es bueno ¿Quieres que te escriba en español?

    Bel été et bonne continuation!

    Elda

  8. Pourquoi pas !!!???

    La proximité de Toulouse avec le pays de la langue de Cervantès m’a donné envie de traduite mes textes.Et puis, je pense aussi à un extrait de la chanson de Nougaro « Toulouse » : « Est-ce l’Esppagne en toi qui pousse un peu sa corne!!!??? »

    Amitiés.

    Nicolas.

  9. patricia dit :

    Votre reportage sur cette ville que j’apprécie beaucoup, m’a enchantée.

    Continuez à nous faire rêver avec vos aquarelles et dessins.

  10. AVX dit :

    Très bon travail !!!

  11. Frédéric et Frédérique dit :

    Agréable témoignage graphique à travers cette passionnante ville.

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez ajouter un lien pour être suivi sur twitter en plaçant votre "username" dans cette boite.
Ne doit être placé qu'une seule fois (sauf si vous modifiez votre nom d'utilisateur). Pas de http ou de @ SVP 

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les smileys  :-)  :-(  ;-)  :-P  et d'autres, seront traduits en icones.

 

ℓεs ¢яσqυευяs ∂ε ηαтυяε

♥ ♦

© 2012-2018 JFB Croqueurs de Nature